Des initiatives couronnées de succès!
Des organismes de conservation, dont le BGCI, ont travaillé d’arrache-pied pour que la biodiversité soit protégée par la loi. La Convention sur la Diversité Biologique a été finalement signée en 1992 par les dirigeants des pays présents à Rio de Janeiro. Grâce à cet accord, les gouvernements ont promis de perpétuer la biodiversité dans leur pays. Des organisations non gouvernementales, dont plusieurs jardins botaniques, ont également été impliquées dans ce processus.

La Convention sur la Diversité Biologique faisait l’annonce, en 2002, d’une stratégie mondiale pour la conservation des plantes. Cette nouvelle mesure, dont les travaux doivent être complétés pour l’an 2010, porte entre autres sur l’inscription de toutes les espèces végétales sur une liste, sur la protection des grandes zones naturelles et sur l’utilisation durable des plantes.

Plusieurs autres organismes sont également impliqués dans la conservation des plantes. Voici quelques initiatives couronnées de succès.

 

CITES
La Convention sur le commerce international des espèces de faune et de flore sauvages menacées d'extinction (CITES) est un accord international. Son but est de s'assurer que le commerce des espèces sauvages de faune et de flore ne menace pas leur survie. Près de 25 000 espèces végétales et 5 000 espèces animales sont touchées par les mesures de cette convention. Depuis son instauration, aucune espèce protégée par CITES n'est disparue suite à sa commercialisation.

Pour en savoir davantage, visitez leur site web :
http://www.cites.org/fra/index.shtml

WWF
L'Organisation mondiale de protection de la nature (WWF) travaille à la mise sur pied de campagnes internationales de sensibilisation à la conservation des plantes en collaboration avec des organisations telles que l'UNESCO et le Jardin botanique de Kew. Leurs principaux champs d'activités sont l'utilisation durable des produits faits à partir de végétaux, la conservation des habitats et la conception de programmes éducatifs.

La section canadienne de l'Organisation mondiale de protection de la nature lançait, en 2000, cinq nouveaux programmes dont plusieurs touchent particulièrement le monde végétal.

Pour plus d’informations sur ces programmes, cliquez :
http://www.wwf.ca/wwf.asp?lang=FR

Plusieurs campagnes de sensibilisation sont également présentées sur le site WWF - France :
http://www.wwf.fr/index2.php

Le Sierra Club Du Canada
Le Sierra Club s'est engagé dans plusieurs dossiers environnementaux dont la protection de la faune, la diversité biologique, le changement climatique, l'énergie renouvelable, les substances toxiques, la qualité de l'eau et de l'air et les organismes génétiquement modifiés. Le Sierra Club est également présent au Québec.

Sierra Club du Canada : http://www.sierraclub.ca/f/index.html
Au Québec : http://quebec.sierraclub.ca/

Aux arbres citoyens !
La forêt boréale et les aires protégées sont au cœur des revendications de cette organisation regroupant le Fonds mondial pour la nature (WWF-Canada), le Réseau québécois des groupes écologistes (RQGE), la Société pour la nature et les parcs du Canada (SNAP) et l'Union québécoise pour la conservation de la nature (UQCN). Vous désirez vous impliquer ? La section Passez à l'action vaut le détour !

http://www.auxarbrescitoyens.com/appel.php

France Nature Environnement
Cette fédération rassemble plus de 3000 associations réparties sur l'ensemble du territoire français et agissant pour la protection de la nature et de l'environnement. Les luttes et actions sont multiples : la pollution des sols, de l'air et de l'eau et les OGM, action pour une réduction de l'effet de serre, des économies d'énergie, une agriculture durable, des transports maîtrisés, un tourisme respectueux, la protection des forêts, de la faune sauvage, des milieux naturels et des zones humides.

http://www.fne.asso.fr/PA/foret/foret.htm